Comment l’AI et les logiciels vont révolutionner les RH

L’intelligence artificielle continue sa percée au sein des entreprises afin de devenir une solution crédible et une opportunité pour les groupes de se focaliser sur des activités à plus forte valeur ajoutée. L’AI permet également de mettre la fonction RH dans toute sa richesse à la portée d’une petite entreprise.

Par la rédaction

Les RH ont subi des transformations majeures au cours des dernières années. Cela a commencé par la digitalisation des services, puis l’automatisation de certaines tâches réalisées par des logiciels disponibles sur le marché. Enfin, plus récemment, l’intelligence artificielle entreprend la prise de relai afin d’assurer certaines tâches plus complexes telles que la réalisation d’entretien d’embauche. Par conséquent, le candidat devra s’adapter à l’ensemble de ces changements.


Qu’est-ce que l’IA ?

L’intelligence artificielle est un ensemble de techniques permettant à des machines informatisées d’accomplir des tâches et de résoudre des problèmes algorithmiques de logique. Le nouvel essor de l’intelligence artificielle consiste en la capacité d’apprentissage des machines. En effet, il y a encore quelques années en arrière, les développeurs devaient entièrement programmer à la main les algorithmes. Les machines étaient alors limitées à ce qu’on leur avait donné comme code. Aujourd’hui, la donne a changé puisque le marché fait face à des machines de plus en plus performantes et à des bases de données accessibles à travers le Big data. Le Machine learning a permis à l’intelligence artificielle de passer un stade. En effet, l’accomplissement de la tâche ne se résout pas à une lecture de code prédéfinie, mais repose également sur l’historique de l’ensemble des tâches réalisées et les bases de données de l’entreprise exploitant le programme. De ce fait, les agissements du programme sont de plus en plus robustes et fiables avec l’expérience consolidée.

La digitalisation du service RH

Dans un contexte évolutif, les métiers subissent des transformations majeures auxquels la fonction RH ne fait pas exception. Celle-ci évolue pour accompagner les enjeux de demain les métiers et les organisations. En effet, l’activité a connu un élan d’automatisation et de dématérialisation. De ce fait, le temps gagné permet de se concentrer sur l’accompagnement des collaborateurs et des managers.
Par ailleurs, désormais libérés de certaines tâches administratives, les RH se consacrent à des activités plus complexes en offrant des conseils plus poussés et en développant une politique d’intégration plus personnalisée.
Ainsi, la machine devient la meilleure alliée pour gérer les ressources humaines grâce à une meilleure utilisation de la data. Le pilotage par la donnée permet l’individualisation des parcours, tout en garantissant une gestion globale plus performante. Aussi, pour attirer et fidéliser les talents la fonction RH dispose désormais de nouveaux outils comme les réseaux sociaux en interne, pour promouvoir son offre de services, et en externe pour développer l’image de marque.
À travers la digitalisation, la fonction RH devient un partenaire stratégique pour l’entreprise et ses différentes directions.

L’AI dans le secteur des RH

L’intelligence artificielle n’est que très récemment apparue au sein de la branche RH.
Aujourd’hui, il existe différents types de logiciels tels que des logiciels de recrutement, plus ou moins complets.
Selon la complétude de ces derniers, les tâches assurées par ces logiciels peuvent être de différentes natures, à savoir le suivi de candidature, la gestion des processus internes RH (la paie, la mobilité, etc.).
Certains logiciels plus performants tels que Rhprofiler permettent d’automatiser certaines tâches à travers l’intelligence artificielle. Ce logiciel permet notamment de réaliser un tri automatique des CV, et de répondre automatique à chaque candidat. Que la candidature soit retenue, ou non.
Par conséquent, les délais du processus de recrutement sont réduits, et l’entreprise gagne en productivité en automatisant certaines tâches.

Assistant personnel de carrière

L’AI permet également de proposer aux collaborateurs des nouveaux outils tels que de Personal HR, afin de permettre à ce dernier d’agir dans la dimension HR.

Enfin, pour les logiciels les plus poussés, ils peuvent aller jusqu’à réaliser un entretien d’embauche auprès du candidat. En effet, les algorithmes développés sont de plus en plus poussés, ce qui permet d’assurer l’entretien d’embauche. Ces technologies permettent notamment de réaliser une analyse pousser du langage corporel du candidat, ainsi que sa manière de répondre aux questions. Les entretiens se passent à distance, en vidéo. Les candidats seront alors soumis à une série de questions, auxquelles il devra répondre dans un temps imparti. L’intelligence artificielle réalisera alors l’analyse du comportement à travers l’image. Des grands groupes, tels que le mastodonte de l’agroalimentaire britannique, Unilever emploient déjà cette technique révolutionnaire.

« L’utilisation de cette technologie favorisera les personnes qui sont plus à l’aise lors des entretiens en vidéo, au détriment des autres »

En somme, l’intelligence artificielle au sein de la branche RH fait ses preuves au fil des années. Par conséquent, les candidats devront s’adapter à ce changement. Tout d’abord, l’IA est capable de réaliser plus d’entretiens qu’un collaborateur des services RH. En effet, capables de dupliquer la tâche et réaliser plusieurs entretiens en même temps, les logiciels collecteront plus de profils. Par conséquent, le candidat devra s’attendre à avoir plus de concurrence que par le passé, et à accepter les potentiels refus sans pour autant se décourager. Aussi, réaliser un entretien à distance, en vidéo et avec un robot diffère grandement d’un entretien physique. Le candidat devra apprendre à discuter avec une personne irréelle, et à se vendre à travers une vidéo. En effet selon Anna Cox, professeurs à l’université de Londres, « l’utilisation de cette technologie favorisera les personnes qui sont plus à l’aise lors des entretiens en vidéo, au détriment des autres ».